NEWS
Accueil - femmes et sport - Jeux olympiques 2018 : quelle place pour les femmes ?

Jeux olympiques 2018 : quelle place pour les femmes ?

Environ 45 %
d’athlètes féminines aux Jeux de olympiques de Rio en 2016.
 

C’est le record Jeux olympiques d’été et d’hiver confondus. Elles ne représentent que 40,3 % des athlètes aux Jeux d’hiver de Sotchi en 2014. Il y a trente ans, pourtant, aux Jeux d’été de Séoul (1988), les femmes ne représentaient que 26,1 % des athlètes et aux Jeux d’hiver, la même année, à Calgary, que 21,2 %.

Depuis presque trente ans, le Comité international olympique (CIO) œuvre pour une augmentation du nombres d’épreuves féminines. Depuis 1991, chaque sport souhaitant être inclus au programme olympique doit obligatoirement comporter des épreuves féminines. En 2015, dans sa charte, le CIO s’engageait pour l’égalité des sexes dans le sport tant au niveau de la participation féminine aux Jeux que dans les structures dirigeantes.

Participation féminine aux Jeux olympiques d’hiver

en % du total des athlètes

Côté épreuves olympiques, les Jeux d’hiver atteignent la parité hommes-femmes depuis les Jeux de Sotchi en 2014, en comptant les épreuves mixtes. Seule exception à la parité, le combiné nordique. L’épreuve introduite en 1924 est encore uniquement masculine. Les Jeux d’été se rapprochent aussi de 50 % avec 145 épreuves féminines sur 306 proposées au Jeux de Rio en 2016 (47,4 %).

Part d’épreuves féminines dans le total des épreuves aux Jeux olympiques d’hiver

en %

 
LE MONDE |  • Mis à jour le 

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page